Centre Eclore

La psychologie clinique et la psychothérapie

Spécificité et objectifs:

  • Veiller au développement global de l’enfant :

    L’approche psychologique contribue à la prise en compte de l’enfant selon une approche globale.

    Une attention spécifique est portée aux différentes composantes de son développement et de sa situation familiale, environnementale.

    Chaque enfant est considéré dans son individualité et respecté dans la spécificité de son être-au- monde et de son être-en-relation.

    Le rôle du psychologue, en institution hospitalière, est de veiller à ce que ces dimensions soient prises en compte par les différents intervenants et à ce que l’enfant progresse dans ses apprentissages, vers une plus grande autonomie et vers son intégration sociale.
  • Faire lien :

    Tout enfant impliqué dans une prise en charge de rééducation se trouve dans un contexte médical et social spécifique. Cette composante influe le parcours de l’enfant et de sa famille.

    Le rôle du psychologue est de se mettre à l’écoute des vécus intérieurs respectifs:
    Enfant – Famille - Educateurs – Thérapeutes – Services Hospitaliers

    Offrir un espace de parole à chacun est nécessaire afin de mener un projet thérapeutique basé sur la collaboration : en partenariat.

    Au cours de ses missions hospitalières de liaison, le psychologue attire l’attention sur différents points de vue, avec l’accord préalable des personnes, lorsque cela s’avère nécessaire au bon déroulement des traitements, tout en respectant les règles de confidentialité et le respect de l’intimité.

    Ce travail de porte-parole permet de solliciter une attention constante aux différentes composantes à considérer afin de réaliser des objectifs thérapeutiques ajustés à l’enfant.
  • Chaque situation est singulière :

    La mission principale du psychologue est d’identifier les difficultés et les ressources de l’enfant afin de favoriser son développement psychologique, émotionnel, relationnel et social. Dans ce cadre, effectuer un bilan avec l’enfant permet d’évaluer les problématiques auxquelles il se confronte.

    Dans un second temps, il s’agit d’accompagner l’enfant dans le processus de conscientisation, d’élaboration, de symbolisation, de communication et d’échange relationnel autour des problématiques développementales qu’il rencontre.

    Ce travail vise à soutenir et guider l’enfant, qui présente des troubles divers, vers la résolution des problématiques psychologiques et relationnelles qui en découlent.

    Les représentations que l’enfant a de lui-même et de ses difficultés, de sa différence, peuvent compliquer son développement. En effet, l’enfant porteur de troubles se confronte à certaines limites de compétences sur le plan moteur, perceptif, langagier, communicationnel. Il est primordial de tenir compte des frustrations qui en découlent en vue de les ajuster à l’échange relationnel. L’enfant a besoin d’être reconnu et compris. Les entraves à cette dynamique sont à l’origine de comportements empreints d’émotions non conscientisées et non élaborées qui perturbent :
    • le développement de la conscience et du respect de soi, 
    • le développement des facultés intellectuelles, 
    • la dynamique relationnelle, 
    • la disponibilité aux apprentissages et au travail thérapeutique.

    Dans l’état actuel de nos connaissances sur le développement psychologique de l’enfant, nous savons que les interventions précoces permettent de réguler certaines problématiques qui, en se répétant et en se renforçant, sont le terreau de la chronicité de troubles comportementaux et psychopathologiques ainsi que la perturbation de son adaptation et de son intégration.

    C’est en cela que cette évaluation contribue à la spécificité du projet thérapeutique. Dans cette perspective la visée est tant de portée préventive que thérapeutique. Pour ce faire les observations des parents, des éducateurs, de enseignants et des thérapeutes sont indispensables : il s’agit de se représenter le comportement de l’enfant en situation familière, sociale, individuelle et collective.

    En conclusion, les objectifs d’autonomisation recherchés par l’équipe se construisent dans le respect du rythme de l’enfant et de sa famille afin d’atteindre un projet thérapeutique reposant sur une approche globale : médico-psycho-sociale.

Dispositif :

Le psychologue clinicien en fonction au Centre Eclore est membre du Service de Psychologie Médicale du Centre hospitalier de l’Ardenne et de Vivalia. C’est dans ce cadre qu’il assure les missions de liaison et de coordination.

Il est spécialisé en psychopathologie de l’enfant et de l’adulte, en psychothérapie psychodynamique et sensibilisé à l’approche systémique.

L'accompagnement psychologique est donc proposé sur un plan familial et/ou individuel.

Le psychologue participe au projet thérapeutique pluridisciplinaire mené par l’équipe du centre et aux réunions de coordination entre les différents intervenants. 

Il s'agit d'entretiens visant à :

  • accueillir l’enfant, se mettre à son écoute et à soutenir le développement de son identité
  • accueillir les parents de l’enfant, sa fraterie, sa famille
  • accompagner et soutenir le lien parents-enfant
  • recueillir des informations sur l’évolution de l’enfant dans ses différents milieux de vie

Le psychologue intervient à la demande du médecin pour mener des bilans ou un suivi. Le Centre dispose d’une large panoplie d’échelles évaluatives dans les différents domaines et aux différents âges du développement de l’enfant:

  • psycho-affectif 
  • émotionnel 
  • relationnel 
  • social 
  • cognitif et intellectuel 
  • psychopathologique

Le premier entretien

Réalisé par l'assistante sociale et le psychologue, cet entretien est proposé systématiquement aux responsables de tout enfant qui commence un traitement au Centre Eclore.

Les finalités sont :

  • accueillir les parents de l’enfant,
  • offrir un espace de parole,
  • situer l'enfant dans sa famille, son environnement, son histoire, son parcours médical et thérapeutique…
  • présenter le Centre Eclore, l'école, les intervenants...
  • prendre un premier contact avec le service social et le psychologue

Les demandes d'interventions ultérieures

Les demandes liées à l'intervention du psychologue peuvent aussi être réalisées, avec l’accord du médecin, à la demande des parents, des éducateurs et de l’équipe à partir d’un questionnement ou d’une problématique particulière.

Lorsqu’une intervention du psychologue est sollicitée par l’équipe médicale, les objectifs recherchés visent à :

  • effectuer une évaluation qui contribue au diagnostic,
  • envisager des examens complémentaires nécessaires,
  • élaborer un dispositif thérapeutique spécifique,
  • poser une indication de traitement psychologique ou psychothérapeutique,
  • mettre en place des interventions à visée préventive
  • envisager une orientation

Suivi

De par la spécificité de sa formation, le psychologue est en mesure d’assumer des suivis correspondant aux objectifs mis en évidence par le bilan. Le dispositif de cette prise en charge est planifié afin de répondre aux besoins de l’enfant.

Il peut s’agir d’un soutien ponctuel ou faire l’objet d’un travail psychothérapeutique plus important en vue d’atteindre la résolution des signes psychopathologiques. Les modalités de cet accompagnement sont toujours discutés avec le médecin et réalisés avec l’accord des parents ou des éducateurs.

Les médias tels que le jeu, le dessin, la peinture, la pâte à modeler, les contes, le collage sont utilisés. Le dispositif convient aux enfants qui présentent des troubles de la communication et s’adapte aux moyens dont l’enfant dispose.

Les consultations se déroulent en séance individuelle ou en groupe. Le psychologue porte une attention spécifique au contenu et à la dynamique des interactions en situation intersubjectives et collectives de l’enfant.

Des entretiens et de concertation avec les parents, à propos du travail réalisé, sont régulièrement organisés.

Participation aux réunions pluridisciplinaires

Le psychologue participe aux réunions hebdomadaires relatives à l’évolution des traitements.

Le travail du psychologue vise à sensibiliser l’équipe aux composantes psychologiques et relationnelles de l’enfant, de sa famille et de son intégration sociale.

En tant que membre de l’équipe médicale du Service de Psychologie Médicale, il assure les missions de coordination et de liaison, pour les enfants fréquentant le Centre, entre le service de rééducation et les autres services de l’institution.

Projets spécifiques

L'accompagnement psychologique, dans le cadre de la prise en charge médicale, a pour objectif d'aider les enfants et leurs parents à vivre les composantes difficiles qui en découlent.

Il s’agit de sensibiliser les intervenants à la spécificité des difficultés psychologiques et relationnelles de l’enfant, et de sa famille, en situation de déficience.

Le psychologue est disponible pour transmettre une information relative aux différents stades du développement psychologique de l’enfant et de l’adolescent.

Le psychologue participe à l’élaboration de projets spécifiques à visée préventive pour le service.

Collaboration avec le réseau intra- et extra-hospitalier


Le psychologue assume des missions de concertation relatives à l’intégration psycho-relationnelle et sociale de l’enfant dans ses différents milieux de vie.

Il est aussi présent lors des réunions de coordination avec les intervenants intra et extra hospitaliers. Il est disponible pour les missions d’information et d’orientation et qu’il participe au processus de formation continue et de recherche.